Les autorités birmanes ont fait brûler samedi pour plus d’un demi-milliard de dollars d’opium, d’héroïne, de méthamphétamine et autres drogues, saisis par la police, comme avertissement aux trafiquants qui semblent avoir appris à contourner les restrictions de voyage dues au Covid et ont repris…