Le chef du service public égyptien d’information Salah Abdel Sadek a accusé le dessin animé Tom et Jerry de promouvoir l’extrémisme et les atrocités dans le monde arabe en décrivant la violence d’une manière risible.