« Cet individu Français né en France, une quarantaine d’année, est connu des services de police, sortait de prison et en 2016 il avait été signalé pour une pratique rigoriste de l’islam pour radicalisation et ainsi inscrit au fichier FSPRT », a annoncé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin…