Le nouveau missile balistique intercontinental géant dévoilé samedi par la Corée du Nord lors d’un défilé militaire est une menace explicite adressée au système de défense antimissile américain mais également un défi implicite pour le président des Etats-Unis, selon des experts.