Dans son rapport annuel, version Covid, la Cour des comptes critique la faible anticipation de la crise sanitaire et l’impreparation des services publics concernes, au premier rang desquels la sante et l’education nationale.

Exceptionnellement exp