La situation se dégrade en Corrèze, placée ce lundi 1er février en vigilance rouge aux crues. A Argentat, des habitants ont commencé à être évacués alors que le niveau de la rivière Dordogne augmente dangereusement.