Des scientifiques préconisent une chasse drastique au Sars-CoV-2 et la délimitation de « zones vertes » où la maîtrise épidémique permettrait la reprise des activités sociales et économiques.