La justice russe a ordonné lundi la suspension des activités des organisations liées à l’opposant emprisonné Alexeï Navalny, qui sont menacées d’être déclarées « extrémistes » et interdites.