TRIBUNE. La loi organique relative aux lois de finances (LOLF) fête ses 20 ans. Dans une tribune au « Monde », ses deux parrains Alain Lambert et Didier Migaud dressent un bilan de ce texte rendu encore plus nécessaire par la crise sanitaire et les dépenses qu’elle impose