Dans l’imaginaire collectif, la peste est une maladie associée à des temps anciens et révolus. Une vieille bactérie dont l’épidémie qui a ravagé l’Europe au cours du XIVe siècle, faisant entre 25 et 40 millions de morts en quatre ans, n’est plus qu’un vague souvenir évoqué dans les livres…