Quatre champions olympiques russes auraient eu recours au dopage lors des JO-2014.