Social. La société aux 1 750 salariés et aux deux établissements dans la Métropole est en redressement judiciaire. L’actionnaire est pointé du doigt.