Il avait été signé en 2011 justement à Istanbul, et l’objectif de ce traité international du Conseil de l’Europe était de protéger les femmes des violences, notamment conjugales : sous la pression des groupes conservateurs et religieux la Turquie se retire de la convention d’Istanbul.