Des ossements avaient été retrouvés le 23 juin dernier à proximité du domicile de Lucas Tronche, six ans après la disparition de ce dernier. Leur ADN a parlé : il s’agit bien de celui du jeune garçon.