L’AEE a évalué entre 59 et 189 milliards en 2012 les coûts sanitaires et environnementaux liés à la pollution atmosphérique et aux émissions de CO2 des 14.000 principaux sites industriels européens. Des coûts en baisse depuis 2008.