Le chef de la diplomatie des Etats-Unis entame dimanche une tournée consacrée à l’Arctique, nouvel enjeu des rivalités avec la Chine et première occasion de tester les relations délétères avec la Russie avant un probable sommet entre Joe Biden et Vladimir Poutine.