Son nom et le montant du préjudice n’ont pas été rendus publics mais l’attaque serait identique à celle qui a coûté 81 millions de dollars à la banque centrale bangladaise.