Bolets, pleurotes et autres chanterelles ont un avenir. Et pas seulement dans les assiettes. La « mycoindustrie », est la nouvelle frontière des start-up de la foodtech.