Moscou a décidé de ne pas envoyer sa délégation à la prochaine session de l’APCE afin de désamorcer les attaques antirusses soigneusement préparées par certaines délégations européennes.