Le Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) a publié une déclaration demandant l’appui des organisations internationales des droits de l’homme pour faire libérer plusieurs prisonniers politiques gravement malades.