Si le gouvernement comptait sur le couvre-feu pour réduire les déplacements, c’est raté. La mobilité des Français apparaît stable depuis la mise en place de cette mesure mi-décembre, selon des données analysées par l’Inserm, en partenariat avec Orange.