Le gouvernement Trump a obtenu secrètement les relevés téléphoniques de journalistes du Washington Post qui écrivaient sur le accusations d’ingérence russe dans l’élection présidentielle de 2016, a rapporté vendredi le quotidien américain.