Et si les meilleurs lycées n’étaient pas ceux que l’on croit ? Depuis 28 ans, le ministère de l’Education publie ses propres indicateurs, les Ival, qui veulent en dire plus que les simples taux de réussite au bac ou les réputations acquises par le bouche-à-oreille.