Le PS invité à trancher sur le sort des « frondeurs »