L’Agence britannique de surveillance électronique et de cyber-sécurité (GCHQ) a rejoint Twitter pour tenter d’améliorer son image, écornée en 2013 après les révélations d’Edward Snowden, et a suivi le compte de James Bond