L’éditorialiste Guillaume Bigot revient ce mardi, dans sa chronique sur l’abaissement du niveau et de l’image des personnalités politiques.