L’éditorialiste Guillaume Bigot évoque ce mardi dans sa chronique la nouvelle tribune de militaires publiée dimanche soir de manière anonyme et sous forme de pétition sur le site de l’hebdomadaire Valeurs actuelles.