Des dizaines de jeunes filles ont été enterrées dimanche dans un cimetière situé au sommet d’une colline de Kaboul, au lendemain de l’attentat, le plus meurtrier depuis un an, qui visait une école.