Les chiffres montrent que les entreprises françaises sont fragiles. Une fragilité principalement due aux interventions de l’État.