Les incendies qui ont ravagé l’Australie en 2019-2020 ont été si massifs qu’ils ont projeté autant de fumée dans la stratosphère qu’une importante éruption volcanique, avec des conséquences importantes pour le climat, selon une étude publiée jeudi dans la revue Science.