Depuis deux mois, impossible au Maroc d’accéder aux applis mobile très populaires Skype, Viber et What’s App. La mobilisation grossit sur les réseaux sociaux.