Les pharmaciens ont jusqu’au 31 août pour voter en faveur ou non du nouveau code de déontologie proposé par l’Ordre des pharmaciens. La clause de conscience qui concerne la fin de vie pourrait permettre à ces derniers de refuser de fournir des contraceptifs d’urgence, bafouant ainsi des droits…