Des milliers de pompiers tentaient samedi de contenir les incendies qui, dans un climat sec, chaud et électrique, consument l’Ouest américain et canadien, où les moyens de lutte contre le feu pourraient vite être débordés.