Une équipe de scientifiques américains a démontré que les progénitures d’immenses dinosaures carnivores comme le T-Rex, qui passaient en grandissant de la taille d’un chat jusqu’à devenir d’immenses créatures, ont agi sur leur écosystème en concurrençant les espèces plus petites.