Ce matériau est indispensable au secteur médical mais la filière de la plasturgie manque cruellement de matière première. Les entreprises de transformation de plastique sont même au bord de la paralysie. Les fournisseurs de plastique comme Total ou Ineos, eux, invoquent des cas de « force majeure »…