« Fines », « Crocos », « bazars »… Le tribunal correctionnel de Rennes s’est attardé lundi sur les traditions et l’étrange vocabulaire des Saint-Cyriens à l’ouverture du procès de sept militaires pour la noyade d’un élève officier de la prestigieuse école militaire en 2012.