Les voyageurs résidents et non-résidents sont désormais tenus de déclarer, aux services douaniers à l’entrée ou à la sortie du pays, les devises en leur possession lorsque le montant est égal ou supérieur à mille (1 000) euros, stipule la Banque d’Algérie dans son