Les « larges » victoires de certains candidats aux élections régionales sont remises en cause par la très forte abstention, relève lundi Le Parisien en donnant les véritables scores.

Malgré les appels au vote répétés de la classe politique, deux électeurs sur trois ont encore boudé les urnes…