Kaelan Castetter arpente les bureaux à l’abandon qui jouxtent sa manufacture de produits à base de cannabidiol. Dans quelques mois, le vaste espace de 3.000 m2 sera entièrement consacré à l’exploitation du cannabis, dont l’usage récréatif est légal dans l’Etat de New York depuis le mois dernier.