Un élu France insoumise d’une commune rattachée à Lille va déposer un vœu pour que l’ex-caoch du Losc voit son nom gravé dans le marbre, ou plutôt sur une plaque de rue