L’information potentiellement cruciale à propos de (l’entourage de) Salah Abdeslam dont disposait la police de Malines-Willebroek, n’a pas été prise au sérieux par le chef de corps, Yves Bogaerts, parce qu’il était en conflit avec l’inspecteur qui avait…