Les Suisses vont devoir se prononcer sur le texte «Pour un financement équitable des transports» qui veut allouer la totalité des impôts sur les carburants à la route.