La compagnie pétrolière nationale iranienne NIOC a annoncé la volonté de Téhéran d’adhérer au gel de la production de pétrole prévu, puisque l’Iran a déjà atteint le niveau de production souhaité.