Le ministère iranien de la Défense a annoncé lundi avoir testé un nouveau lanceur de satellite équipé de son « plus puissant » moteur à combustible solide, a rapporté la télévision d’Etat.