Une coalition s’est rassemblée, lundi, à proximité de l’Assemblée nationale, pour alerter sur les dérives potentielles de la loi « séparatismes ».