Paris, 10 mai 2016 – Manuel Valls a dit mardi soir sur TF1 « ne pas craindre » que son gouvernement puisse être renversé par une motion de censure déposée dans la foulée de l'usage du 49-3 sur le projet de loi Travail.