Les sept supporters corses mis en cause ont écopé d’amendes allant jusqu’à 2 000 euros pour rébellion et outrage.