ÉDITO. Pourquoi l’Europe devrait s’alarmer de la dérive de la Tunisie, qui reflète celle d’un monde arabe en pleine désintégration.