Héroïne, cannabis, méthamphétamine, kétamine… Les militaires birmans ont fait brûler l’équivalent de 680 millions de dollars de drogues saisies.