Un groupe de chercheurs européens, mené par une équipe lyonnaise, vient de publier leurs travaux sur l’origine de la création de certains nuages qui pourrait ouvrir la voie à une meilleure compréhension du rôle de ces derniers sur le réchauffement climatique.